Excellente alternative au rugby pour ceux qui ont peur de se faire mal : le flag

Excellente alternative au rugby pour ceux qui ont peur de se faire mal : le flag

L’on peut dire que le rugby se prouve parmi les sports collectifs relativement  violents et demande une grande forme pour le pratiquer. Parallèlement, le flag rugby est conçu pour donner la chance aux amateurs du rugby mais qui ne sont pas assez fort pour le jouer.

En effet, c’est une alternative pour jouer l’ovale avec des coéquipiers de même force et de même objectif dont l’entretien sanitaire et le bien-être.

Qui a inventé le flag rugby et comment se joue-t-il ?

Au début, le flag rugby était utilisé pour initier les jeunes et les enfants au rugby. C’est un genre de préalable selon le concept d’un entraîneur australien quand il a encadré une équipe U20 australienne.

Par la suite, le flag est pratiqué pour les entraînements  de rugby et s’est développé au niveau des écoles. Plus tard, des équipes de flag rugby se sont instaurés et des rencontres ont été organisées. En général, l’on peut dire que le flag est le rugby sans contact et les jeux au pied  sont très limités, aussi bien que les risques de chutes et d’accrochages. Le terrain de jeu n’est pas obligatoirement en herbe. Ceci est relativement étroit par rapport au rugby à XV car l’équipe est constituée seulement par 4 à 8 joueurs, selon les organisateurs.

Pas de risque de se blesser en jouant au flag rugby

Sachant que le flag est pratiqué à tous âges et parfois même les équipes sont mixtes, la durée moyenne d’un match est de 2 fois 20 minutes plus 5 minutes de pause. Chaque joueur porte une ceinture composée chacune de 2 rubans que l’on appelle flag ou foulard. Pour jouer, il s’agit de voler le flag au lieu de procéder au plaquage de l’adversaire porteur du ballon. Ce dernier doit passer le ballon à son coéquipier avant d’être attrapé, sinon il perd son flag et sort du terrain. Pour passer le ballon, il doit le faire en deux mains et en arrière, sinon c’est faute, et la balle change de main en faveur de l’équipe adverse. L’enjeu est de marquer des essais, c’est à dire poser le ballon dans l’en-but de l’autre équipe.

Author: Louis Vincent

Share This Post On