Comment fonctionne un match de tennis ?

Comment fonctionne un match de tennis ?

Le tennis est un sport de raquette et désigne une adaptation anglaise du jeu de paume. Une raquette cordée en vertical et en horizontale permet au joueur de tennis de démontrer son savoir-faire, à condition que cette raquette soit conçue selon la puissance et l’effet recherchés par le pratiquant.

L’évolution du tennis et la règle de base

Selon les sources, le tennis a vu le jour en 1850 et se développe comme il l’est approximativement du tennis moderne vers 1870. Ne serait-ce qu’en France, le nombre de licenciés a largement dépassé le million il y a 30 ans. Des rencontres internationales s’organisent périodiquement et attirent des milliers de supporters et de sponsorings.

Des joueurs professionnels y gagnent beaucoup d’argent au même titre que leurs clubs d’origine. Lors de la conception du jeu de tennis, la première mise en jeu s’effectue à quinze pas, puis à trente et puis à quarante selon l’avancement du jeu. Cela est retenu en partie pour compter les points dans le tennis moderne et fait partie de la règle de base.

La gestion d’un match de tennis moderne

Un match de tennis peut se jouer en simple ou en double, c’est-à-dire à un joueur contre un joueur ou deux contre deux. Chaque joueur sert alternativement durant la partie, et à cette occasion doit se placer derrière la ligne de fond de court, il est appelé le serveur. Il dispose de deux services dont l’adversaire a intérêt à retourner, sinon le serveur marque un point. En général, pour gagner une partie, le joueur ou l’équipe de deux joueurs  doit remporter deux sets autrement appelés  deux manches. Les grands tournois sont parfois fixés à 3 sets gagnants, tels que la Coupe Davis, le Grand Chelem, etc. Pour gagner un set, il faut marquer 6 jeux avec 2 jeux d’écart minimum, sinon le jeu se poursuit. En effet, les scores doivent être 6/0 ou 6/4 à la limite ou 7/5 dans certain cas. Au cas où les 2 joueurs n’arrivent pas  à se départager durant les 12 premiers jeux du tennis, c’est-à-dire 6/6, il doit y avoir un jeu décisif appelé « tie-break » pour marquer le 7ème point. Cette règle est récente pour éviter les matchs interminables qui peuvent aller jusqu’à 29/27.

Author: Louis Vincent

Share This Post On